Quand planter des tomates en pleine terre ?

Si vous voulez que vos tomates soient prêtes à être consommées début juillet, plantez-les fin avril ou début mai, une fois que le sol est chaud et sec (pas trop humide).

Si vous voulez cultiver une variété hybride de tomates, qui produit des fruits plus gros que la plupart des variétés traditionnelles, faites démarrer les graines à l’intérieur 6 semaines avant de les planter dans le jardin, puis repiquez les plants en pleine terre 3 à 4 semaines plus tard, à n’importe quel moment entre la mi-mai et le milieu de l’été (début juin est le meilleur moment). Ces plantes peuvent également être démarrées à partir de transplants si vous n’avez pas assez de graines pour le faire vous-même.

Quand planter les tomates ? Entre mars et mai

Non ! En avril/mai !

La meilleure période pour faire pousser vos graines de tomates se situe entre fin mars et début juin, de préférence avec beaucoup de soleil, car les tomates en ont besoin pour développer correctement leurs fruits : ils seront beaucoup plus petits, plus fragiles et moins savoureux que ceux qui mûrissent plus tard, lorsque le temps a été froid pendant quelques semaines et quelques nuits, et que le sol n’a pas eu le temps de se réchauffer suffisamment avant que les plants ne soient sortis dans le jardin, où il peut faire trop chaud le jour et très froid la nuit ; de sorte que la plante n’aura pas assez d’énergie pour produire des fruits de bonne qualité, et donc pas assez de nourriture pour elle-même en cours de maturation, mais stockera plutôt de l’énergie sous forme de graisse et de sucre dans ses feuilles et ses tiges afin de survivre aux longues journées d’été à venir !

Les premières tomates mûres devraient apparaître vers la mi-juin, ce qui signifie que les fruits seront encore relativement petits et tendres et prêts à être consommés même si les températures moyennes continuent à augmenter au cours du mois de juillet.

Où planter les tomates ?

Les tomates aiment le plein soleil, mais elles s’accommodent bien d’une ombre partielle, à condition d’être protégées des vents chauds et du gel, qui peuvent endommager leurs fleurs et leur production de fruits, et les empêcher de mûrir complètement en cas de gel sévère après le début de la floraison (fin août-septembre).

Quel espace dois-je consacrer à chaque tomate ?

Commencez par deux plants par pied carré de jardin, ou trois par verge cubique, selon ce qui est le plus grand – plus de plants signifie plus de fruits sur la vigne !

Les tomates poussent rapidement, vous n’aurez donc pas à passer des heures chaque jour à les désherber dans les plates-bandes et à les éloigner des légumes voisins, mais gardez un œil sur elles pour être sûr que les mauvaises herbes ne vous surprennent pas au moment de les récolter !

Avec quelles variétés de tomates dois-je commencer ?

La variété la plus cultivée est la “Brandywine”, également connue sous le nom de “Plum Pippin” ou “Amish Paste”.

Comment réussir la plantation de tomates en pleine terre ?

Plantez les plants par groupes de trois ou quatre (en fonction de leur taille), espacés d’au moins 10 cm les uns des autres pour éviter la promiscuité et la concurrence pour l’eau et les nutriments entre eux, et donnez-leur suffisamment d’espace pour qu’ils puissent développer des racines grosses et saines dans de bonnes conditions et sans risque de courant d’air et d’inondation ; c’est essentiel si vous voulez pouvoir récolter vos cultures correctement ! La meilleure façon d’y parvenir est d’utiliser de petits pots avec une doublure en plastique (mélange de terre) qui vous permettront de planter et de protéger vos plantes jusqu’à ce qu’elles s’établissent (environ un mois).

Lors de la plantation, tenez toujours compte du type de plante et de sa position dans le jardin : la tolérance à l’ombre de la culture, sa hauteur, la pente et l’ensoleillement requis, ainsi que les besoins en eau ; n’oubliez pas non plus de choisir des variétés résistantes aux ravageurs et aux maladies comme les pucerons, les tétranyques et les aleurodes ; enfin, n’oubliez pas de placer les plantes à proximité d’un système d’irrigation goutte à goutte.

😉 Le Conseil jardin-et-jardinierre.com: plantez les tomates aux bonnes températures !

Comme vous le savez, les tomates sont très sensibles au froid, surtout la nuit ; il est donc important de prendre des précautions avant de commencer à les planter dans votre jardin, et aussi pour prévenir tout dommage qui pourrait survenir à la suite d’un gel excessif ou de la grêle !

La première étape consiste à déterminer la température idéale pour planter des tomates dans votre région : la différence entre les températures minimale et maximale ne doit pas dépasser 15 degrés Fahrenheit (7 °C) pendant la journée et 10 degrés Celsius (50 °F) la nuit ! Il est important de noter que cette recommandation ne s’applique pas aux régions au climat méditerranéen où la chaleur estivale peut être supérieure à 20 °C (68 °F). Si la température minimale descend sous le point de congélation pendant la nuit, les graines germeront mais ne survivront pas ; toutefois, il n’y a aucun problème si elles restent en dormance, car elles germeront quand même lorsque le sol se réchauffera à nouveau !

Si la température minimale est supérieure à 25 °C (77 °F), les graines ne germeront pas même si elles résistent aux températures plus élevées, alors choisissez un autre emplacement ! Par ailleurs, il est préférable de planter les tomates sous abri dès que possible après la dernière gelée.

Des variétés de tomates reproductibles

Voici une liste de quelques-unes des meilleures variétés disponibles en Europe :

Variétés de tomates pour la production biologique – Résistantes aux maladies, aux parasites et à la sécheresse

Il est facile de produire des tomates qui résistent aux maladies lorsque vous utilisez des variétés résistantes qui ont été sélectionnées sur plusieurs générations par des agriculteurs qui savent ce qu’ils font et pourquoi ils le font ! Dans ce cas, la clé est de sélectionner les bonnes variétés à cultiver pour votre région et les conditions climatiques !

Il y a également d’autres critères à prendre en compte comme la résistance aux parasites (champignons, pucerons, acariens, etc.) et la tolérance à la sécheresse ou au stress thermique. Si vous souhaitez cultiver des tomates de manière biologique, vérifiez la liste ci-dessous pour vous assurer que vos semences sont adaptées à l’agriculture biologique !

Les meilleures variétés de tomates pour la production biologique

Résistances aux maladies et aux parasites

Le trait de résistance le plus important à rechercher dans les plants de tomates est la résistance au nématode des racines (RKN). En effet, le RKN peut facilement endommager les racines et ainsi limiter la croissance des plantules.

En conclusion

Si vous êtes comme moi, vous êtes impatient de démarrer les graines avant de les planter dans le jardin au printemps.

Faites pousser vos graines de tomates dès maintenant pour obtenir une récolte au meilleur de sa forme entre mai et juin.

Les tomates poussent bien en pot et en pleine terre. Les tomates aiment le plein soleil, mais elles ne se plaisent pas à l’ombre partielle.

Plantez les plants par groupes de quatre (en fonction de leur taille), espacés de 10 cm pour éviter la concurrence entre eux et les risques de courants d’air et d’inondation (ce sont souvent les deux raisons les plus fréquentes de l’échec des cultures). Le mieux est d’utiliser de petits pots avec un revêtement en plastique (mélange de terre) qui vous permettront de planter et de protéger vos plantes jusqu’à ce qu’elles soient établies (environ un mois). N’oubliez pas que certaines cultures ont besoin d’ombre, tandis que d’autres peuvent tolérer le plein soleil. Vous devrez peut-être vérifier si leur arrosage nécessite un système d’irrigation goutte à goutte. Et n’oubliez pas de placer les plantes à proximité d’un système d’irrigation goutte à goutte.

La tomate est l’un des fruits les plus populaires et les plus cultivés de la catégorie des légumes. Elle est généralement utilisée dans les salades et comme élément de plats tels que la salsa et la pizza. C’est le seul fruit originaire des Amériques, et il a été introduit pour la première fois en Europe en provenance d’Afrique du Nord, où il était connu sous le nom de “sweet Spanish”.

Cette section décrit différentes variétés de tomates adaptées à la production de produits biologiques. Dans ce cas, la clé pour cultiver ces variétés avec succès est de savoir comment sélectionner les bonnes variétés à cultiver pour votre région et les conditions climatiques. Les meilleures variétés de tomates pour les produits biologiques.

Laisser un commentaire