Les 10 outils indispensables au jardin

Cisailles, sécateurs, sécateurs, taille-haies, scies, bêches, chariot élévateur, coupe-bordures, faux, truelle

Le sécateur à lames croisées, qui fonctionne comme des ciseaux et peut couper des branches vertes ou sèches jusqu’à 2,5 centimètres de diamètre.

Le sécateur : Un outil à levier qui possède une lame courbe à une extrémité et une tête plate à l’autre, ce qui permet de l’utiliser comme une hache ou une bêche.

Ciseaux : Ces outils polyvalents existent en différentes tailles ; certains sont conçus pour être utilisés par les enfants.

Les scies : Il existe des scies circulaires, des scies à tronçonner et des scies sabres.

Les coupe-bordures : Ils comprennent tous les types de déligneurs (circulaires, droits et oscillants), les dents (en bois) et les lames (en métal). Pour plus d’informations sur les techniques de délignage, voir cette page.

La fourche à bêcher 4 dents :

Laissez tomber ! Il s’agit d’un outil motorisé qui n’a pas besoin d’être tourné sur le sol, mais qui peut y être enfoncé avec une grande force – et tout cela à une vitesse alarmante, de sorte que vous recevrez un méchant coup sur la tête si vous avez la malchance de vous trouver derrière lui ! Le tracteur de jardin moderne a donc été créé en supprimant la partie utile de la charrue, c’est-à-dire la partie avant, celle qui retourne le sol, et en la remplaçant par une machine motorisée qui fait la même chose automatiquement sans aucun effort supplémentaire de la part de l’opérateur, de sorte qu’il peut s’asseoir confortablement dans sa chaise de jardin et regarder la terre être travaillée comme si elle allait dans un égout !

Le jardinier moderne n’a pas besoin de retourner la terre ou de creuser des tranchées car tout est fait pour lui par un tracteur ou un autre engin mécanique ! Mais qu’en est-il de l’agriculteur traditionnel qui devait travailler la terre lui-même, à l’aide de la charrue ? Eh bien, il a reçu un coup de pouce grâce aux nouvelles méthodes de mécanisation : les tracteurs sont désormais équipés de herses (les deux ailes latérales de part et d’autre de la cabine centrale) afin de pouvoir travailler le sol sans être tirés ! Et s’ils ne travaillent pas assez bien le sol, il existe des outils spéciaux comme la pelleteuse qui creuse des trous, les jette et les charge sur un camion ou une remorque, de sorte que tout le travail est fait en un seul passage.

Le croc à 4 dents :

Le croc à deux dents est un outil simple à avoir sous la main dans le jardin et il peut être utilisé à de nombreuses fins dans le jardin – de l’arrachage de petites mauvaises herbes au retournement de la terre dans un lit surélevé ou un trou de plantation, au mélange de fumier et de compost dans le sol, et pour creuser des fossés et des sillons là où vous en avez le plus besoin, et pour déplacer les débris hors des lits selon les besoins, par exemple lorsque vous utilisez des bottes de paille pour pailler les cultures de légumes, ou en hiver lorsque les soulèvements dus au gel sont un problème, ou lorsqu’une nouvelle culture doit être plantée après la récolte d’automne, etc…

Les deux autres outils que nous aimons garder à portée de main sont une bonne truelle pour désherber, et une fourche pour ameublir un sol argileux dur qui ne veut pas être retourné facilement, et pour déplacer des objets lourds dans le jardin, comme des brouettes pleines de compost, des paniers de paillis, du bois de charpente pour surélever les lits, etc.

Le râteau à dents courbes (14 dents) :

est un outil très utile en cas de terre lourde, et convient pour ratisser ou enlever le surplus qui peut rester après avoir coupé des arbres ou des buissons avec le sécateur ; il peut également être utilisé comme aide pour extraire la terre d’une tranchée, si nécessaire, et n’est pas beaucoup plus difficile à travailler que le râteau de jardin ordinaire, qui a généralement été jeté à cette fin (voir figure 7).

Figure 5: Une simple houe à main avec manche (à gauche) et une forme modifiée avec de courts manches en bois de chaque côté de la lame (à droite).

Figure 6: La forme moderne du râteau de jardin (à gauche), et le type utilisé pour poser le gazon (à droite).

Une bêche avec un long manche droit est indispensable pour creuser des tranchées et des trous, pour faire des fossés, ou pour retourner les tas de compost, et est également utile lorsque le sol est très mou ou humide, par exemple s’il y a eu des pluies récentes.

La ratissoire ou la binette :

Tout dépend de vous et de vos préférences !

Cependant, il n’est pas nécessaire de se limiter à la houe droite ou au râteau : la houe courbe ou la houe triangulaire existent aussi dans le monde du jardinage, et elles sont même utilisées par les professionnels qui souhaitent avoir plus de précision dans leur travail ; la houe courbe et la houe triangulaire vous permettent de pousser, tirer et couper les herbes sous tous les angles sans aucun problème !

La houe courbe est très utile pour arracher les mauvaises herbes ou planter des graines, tandis que la houe triangulaire est utilisée principalement pour tailler les plantes ; les deux types de houes nous permettent de nous débarrasser facilement de la végétation indésirable dans nos jardins !

Il existe de nombreux modèles différents de ces outils, mais nous nous concentrerons ici sur les plus populaires :

Types de houes de jardin

Il existe deux principaux types de houes, la houe droite et le râteau : la différence entre les deux réside dans la façon dont l’utilisateur la tient.

La brouette de jardin 1 roue :

Il n’est pas mauvais, mais vous devez faire très attention si vous l’utilisez pour transporter de lourdes charges sur des pentes raides !

Les brouettes en plastique et en métal sont généralement trop larges pour passer facilement les portes et les portails, et les brouettes en bois ne peuvent pas être utilisées à l’intérieur ou sous terre, sauf comme expédients temporaires à la fin de la saison, lorsqu’il n’est pas nécessaire de les ranger pour l’hiver – mais cela est rarement nécessaire de nos jours, car la plupart des gens ont suffisamment d’espace pour les brouettes tout au long de l’année ; elles constituent un équipement essentiel pour tous les jardiniers, même si certaines personnes ne peuvent imaginer la vie sans leur landau ou leur poussette, qui semblent presque aussi omniprésents aujourd’hui que les brouettes l’étaient autrefois, même si l’on peut se demander si les brouettes auraient été considérées comme plus ou moins normales si elles n’avaient pas été inventées du tout !

Brouettes en bois

Les brouettes en bois sont fabriquées sous différentes formes et tailles depuis des siècles et, à l’exception de quelques modèles tels que ceux présentés ici, elles restent populaires malgré le fait que le bois lui-même est plutôt vulnérable à la pourriture et qu’il n’est pas nécessaire de les rendre plus grandes qu’elles ne doivent l’être.

Il est facile de comprendre pourquoi les brouettes sont parmi les premiers outils de jardinage à avoir vu le jour, surtout quand on sait qu’elles peuvent être fabriquées à partir de n’importe quoi : branches, rondins, planches, madriers, morceaux de tôle, tout ce qui traîne.

En conclusion

Un taille-haie est une paire de cisailles de jardin dont les lames sont très tranchantes et servent à couper les souches de haies, les haies, les fruits et les plantes.

Imaginez les possibilités d’utiliser cette technologie pour remplacer les processus de production à forte intensité de main-d’œuvre.

Les outils de jardinage comprennent les outils utilisés pour travailler le sol.

Une houe de jardin est utile à plusieurs fins. Elle peut être utilisée pour ratisser ou enlever l’excédent qui peut rester après une taille importante ou une coupe au sécateur, et elle peut également être utilisée pour creuser des tranchées ou des trous et pour retourner les tas de compost.

Tout dépend de vous. Cependant, vous ne devez pas vous limiter à la houe droite ou au râteau : la houe courbe ou la houe triangulaire existent aussi dans le monde du jardinage, et toutes deux sont utilisées par les professionnels qui veulent avoir le plus de précision dans leur travail. Si vous avez un peu de temps libre et que vous souhaitez vous amuser avec votre binette ou votre râteau, ne vous inquiétez pas pour l’élimination des mauvaises herbes sur votre terrain avec l’aide d’un professionnel : utilisez simplement nos conseils pour la binette ou le râteau et profitez de votre aventure de jardinage !

Elle n’est pas mauvaise, mais vous devez faire très attention si vous l’utilisez pour transporter de lourdes charges sur des pentes raides ! Les brouettes en plastique et en métal sont généralement trop larges pour passer facilement les portes et les portails, et les brouettes en bois ne peuvent pas être utilisées à l’intérieur ou sous terre, sauf comme expédients temporaires en fin de saison lorsqu’il n’est pas nécessaire de les ranger pour l’hiver – mais cela est rarement nécessaire de nos jours, car la plupart des gens ont suffisamment d’espace pour les brouettes toute l’année ; elles constituent un équipement essentiel pour tous les jardiniers, bien que certaines personnes ne puissent imaginer la vie sans leur landau ou leur poussette, qui semblent presque aussi omniprésents aujourd’hui que les brouettes l’étaient autrefois, bien que l’on puisse se demander si les brouettes auraient été considérées comme plus ou moins normales si elles n’avaient pas été inventées du tout !

Laisser un commentaire