6 types d’engrais pour plantes de jardin


Les plantes et les fleurs animent les environnements à tout moment de l’année. La grande variété d’espèces nous permet de combiner de multiples couleurs, formes et textures, ainsi que de jouer avec l’aménagement de notre jardin. De cette façon, nous avons réussi à créer un lieu idéal pour se détendre, être en contact avec la nature et passer du temps en famille. Mais pour y parvenir, il faut bien nourrir nos plantes, pour optimiser leur développement et leur floraison, c’est pourquoi aujourd’hui nous allons parler des engrais et de leurs bienfaits.

Cependant, pour préserver leur splendeur, il est essentiel de leur apporter quelques soins de base. Et parmi eux se trouve l’application régulière d’engrais. Ce produit garantira que ses tiges ne perdent pas de force, que ses feuilles ne jaunissent pas et qu’elles continuent à fleurir.

Si nous sommes débutants ou si nous voulons simplement en savoir plus sur les engrais pour plantes, cette fois nous parlerons de ce qu’ils sont, à quoi ils servent et quelles sont les options sur le marché.

Qu’est-ce qu’un engrais végétal ?

Les engrais sont des substances riches en nutriments, dont la fonction est de favoriser une croissance et un développement optimaux des plantes et des cultures. En général, ils sont fabriqués avec des macro et micronutriments, qui aident à réguler l’absorption du CO₂ et de l’eau, stimulent la production de feuilles, gardent le feuillage vert, forment de nouvelles racines et même combattent les maladies.

types d’engrais

Bien que tous les engrais végétaux remplissent la même fonction, ils se distinguent par leur composition ou par leur mode d’application (présentation), ce qui peut affecter le temps de réponse des nutriments et, par conséquent, l’impact qu’ils auront sur notre jardin.

1. Engrais chimique

Ces engrais se caractérisent par le fait qu’ils sont produits par la réaction d’un acide et d’un alcali -substances aux propriétés alcalines-. À leur tour, ils incorporent des macronutriments essentiels pour le sol, que sont l’azote (N), le potassium (P) et le phosphore (K), issus de matières organiques, inorganiques et synthétiques. Certains engrais contiennent ces ingrédients séparément, accompagnés uniquement de soufre et d’autres micronutriments.

Si vous avez un jardin à la maison, il est préférable d’utiliser des types d’engrais qui incorporent à la fois des macro et des micronutriments, car ces derniers enrichissent les cultures en nutriments. Pour le reste, les engrais NPK qui contiennent de l’azote, du potassium et du phosphore sont efficaces pour que nos plantes et nos fleurs en général se renforcent.

Comme toutes les espèces n’ont pas les mêmes besoins nutritionnels, il existe des engrais avec des concentrations différentes. En ce sens, nous pouvons trouver des produits avec une valeur NPK de, par exemple, 15 -5- 10, ce qui se traduit par 15 % d’azote, 5 % de phosphore et 10 % de potassium.

De plus, il en existe des spécifiques pour les fleurs et d’autres pour le feuillage de toutes sortes de plantes. Il est donc nécessaire de bien vérifier les besoins de notre jardin pour acquérir le produit le plus approprié.

2. Engrais organique

Ce sont ces engrais qui sont fabriqués uniquement avec des substances d’origine minérale, végétale, animale ou mixte, et dans lesquels la participation de l’homme est faible ou nulle. Un exemple serait le mélange de fumier avec des résidus végétaux. Son avantage par rapport à d’autres produits est qu’il restitue au sol de la matière organique, qui est généralement perdue lors de l’extraction ou du repiquage des cultures, et qui, sans aucun doute, doit être remplacée.

De même, ce type d’engrais pour plantes améliore la porosité, la rétention d’eau et la perméabilité du sol, et favorise l’assimilation des nutriments minéraux.

Dans cette variante d’engrais, nous trouvons de l’humus de vers de terre, qui offre plus de calcium, de magnésium, d’azote, de phosphore et de potassium. C’est une méthode de compostage qui utilise des vers de terre pour consommer et transformer les déchets organiques en un engrais puissant, et favoriser la vie microbienne.

3. Engrais inorganique

Voici venir ces substances de roches et de minéraux. Parmi eux figurent le nitrate d’ammonium, le sulfate d’ammonium, le nitrate de sodium, le superphosphate et le chlorure de potassium. Ce type d’engrais a la qualité d’enrichir le sol en minéraux et que les plantes ont de la nourriture en quantité rapidement, bien qu’ils n’améliorent généralement pas les conditions physiques de la terre.

Le nitrate et le sulfate d’ammonium sont considérés comme fondamentaux dans la création d’engrais de qualité, car ils fournissent un bon niveau d’azote et d’ammonium pour donner fraîcheur et fermeté aux feuilles et aux tiges, en particulier dans les climats extrêmes, en les nourrissant depuis la racine.

4. Absorption lente ou rapide

Tout comme les types d’engrais peuvent être classés selon leur composition, on peut aussi les identifier par leur capacité d’absorption. Ceux à absorption lente libèrent les nutriments petit à petit, sur plusieurs mois. Ils ont généralement un prix plus élevé, mais l’effet dure plus longtemps.

Quant à celles à libération rapide, elles se caractérisent par la mise à disposition immédiate des nutriments pour les plantes. Cependant, pour cette raison, l’engrais s’épuise plus rapidement et doit être appliqué en permanence. Il faut considérer qu’en faisant autant d’applications, il y a un risque de brûler le jardin, il ne faut donc l’envisager que dans des cas spécifiques.

Ces derniers sont généralement appelés « solubles dans l’eau », tandis que les autres sont identifiés comme « à action contrôlée » ou « insolubles ». La plupart sont destinés à être utilisés sur l’herbe, bien qu’ils soient également disponibles pour d’autres feuillages.

5. Engrais solides

Parmi les engrais chimiques, organiques et inorganiques, nous trouvons diverses présentations solides. Tels que les suivants :

  • Poussière: particules extrêmement fines qui peuvent être appliquées directement sur le support ou diluées dans l’eau. C’est une présentation peu utilisée, mais utile dans la culture de notre verger ou jardin.
  • Grain: Ce sont des particules plus grosses qui rendent la dispersion sur le sol plus pratique et confortable, permettant d’obtenir une application plus uniforme, à la fois manuellement et avec une machine.
  • Comprimés: ils viennent déjà avec la bonne portion de nutriments. Il se dissout peu à peu dans le sol, offrant au jardin un apport adéquat à long terme. Il y en a pour les plantes à feuilles et à fleurs.
  • Cannes : ils se dissolvent également lentement dans le sol, ce qui les rend parfaits pour diverses cultures et fleurs. L’engrais est concentré, il a un aspect cristallin et sa forme est en piquet à enfoncer dans le sol.

6. Engrais liquides

Les engrais liquides sont considérés comme ayant un rendement plus élevé et peuvent être appliqués dilués dans l’eau ou directement. De plus, il a un effet immédiat car le jardin l’absorbe au premier contact, donnant une plus grande vigueur aux racines et une augmentation du développement végétatif. Parmi les alternatives figurent les suivantes :

  • Suspensions: est un mélange de particules solides qui se dissolvent dans un liquide.
  • Solutions: tous les nutriments sont dissous dans le liquide de manière homogène.

A noter qu’un atomiseur est nécessaire pour l’étaler, et il peut être appliqué directement dans les jardinières et les pots. De plus, nous arroserons et fertiliserons les plantes en même temps, ce qui est très pratique pour une utilisation à la maison.

Recommandations générales pour l’application d’engrais

  • Envisagez d’appliquer le compost à la fin de l’hiver et au milieu du printemps. Dans la première application, il va redonner au sol la structure nécessaire à la croissance des plantes (qui pourrait être perdue lors du gel), tandis que dans la seconde, il apporte les nutriments nécessaires à la plante pour stimuler sa floraison ou sa croissance.
  • Il doit également être appliqué aux plantes que nous voyons sans couleur, faibles ou qui ne poussent pas de manière optimale, car cela signifie qu’elles ne reçoivent pas les nutriments adéquats.
  • Les engrais liquides sont pratiques lorsque nous venons de transplanter, car leur absorption rapide rend la plante plus forte, pendant qu’elle s’adapte et grandit dans son nouveau substrat.
  • Vous devez toujours lire les étiquettes des engrais et suivre leurs instructions d’utilisation, car la quantité exacte à utiliser y est mentionnée, surtout si elle est spécifique à une seule espèce.
  • Il est préférable de l’appliquer le matin ou avant la tombée de la nuit, et toujours arroser avant de fertiliser. Sinon, l’eau pourrait entraîner le produit et empêcher la quantité nécessaire d’atteindre la plante.

Maintenant que nous connaissons certains types d’engrais pour plantes, il ne reste plus qu’à choisir les bons produits pour notre jardin, en fonction des plantes, des fleurs ou des cultures que nous plantons, afin de le garder luxuriant et sain.

Laissez-nous votre commentaire

Laisser un commentaire