3 conseils lors de la plantation de graines de fleurs


Avoir un jardin à la maison apporte certainement beaucoup de satisfaction. Cela nous permet d’être actifs pendant que nous y travaillons, cela nous donne une maison plus embellie, fraîche et purifiée, et cela nous donne un lieu de loisirs et de détente. Cependant, il faut tenir compte du fait que pour le garder luxuriant et coloré, il est important de lui donner le dévouement correspondant, en tenant compte du type de plantes que nous voulons avoir.

Si nous aimons les fleurs, elles mettent généralement un peu plus de temps à germer, car de nombreuses espèces ont des moments précis pour pousser. Mais avec un peu de patience et en suivant les recommandations appropriées, les fleurs que nous semons aujourd’hui commenceront à s’ouvrir au moment le moins attendu.

Pour commencer à planter nos premières graines de fleurs, nous partageons cette fois quelques conseils de base qui aideront à leur germination.

Comment planter des graines de fleurs ?

1. Choisissez des fleurs faciles à cultiver

Planter des fleurs est un processus, comme nous l’avons déjà dit, qui demande du temps et du dévouement, cependant, cela nous procurera une grande joie lorsque nous verrons les premiers pétales. De plus, les graines de fleurs sont très abordables, ce qui nous donne la liberté d’en planter autant que nous le voulons.

Ainsi, le premier conseil est de choisir des espèces faciles à cultiver :

tournesols: Ils ont besoin de lumière directe du soleil, essayons donc de le placer dans un endroit où il en reçoit tout au long de la journée. Ils fleurissent à la fin de l’été et on ne s’attend qu’à environ 10 jours après le semis.rils commencent à germer. Ils sont robustes, forts et grandissent.

Pensait: Il peut être conservé au soleil ou à mi-ombre (à condition qu’il reçoive suffisamment de lumière). Résiste au froid et inhibe la croissance des mauvaises herbes. Le sol doit être maintenu humide, il est donc nécessaire d’arroser en fonction de ses besoins. Ils fleurissent à l’automne, mais dans les climats chauds, ils peuvent durer jusqu’au printemps.

Lavande: Il est également essentiel qu’il reçoive le soleil direct. En soi, l’arrosage doit être modéré, car il résiste très bien aux températures sèches et aussi au froid extrême. De plus, il n’est pas exigeant sur la qualité du sol, du fait de son caractère rustique.

Chrysanthèmes : C’est une fleur de saison, donc une fois le printemps-été passé, elle se flétrit et perd ses fleurs. Ils ont besoin de beaucoup de lumière et d’espaces frais et ventilés. Il est important de bien les fertiliser en hiver pour qu’elles fleurissent fortement dès le retour du soleil.

Un autre est l’œillet et la capucine, il ne nous reste donc plus qu’à choisir nos couleurs préférées : rose, orange, jaune, violet, entre autres, et jouer avec la répartition.

2. Préparez le sol avec du compost

Il est également indispensable de préparer le sol pour que la fleur soit correctement nourrie. Il faut donc creuser quelques centimètres de profondeur, à l’aide d’une pelle pointue ou d’une fourche, et, plus tard, ajouter un engrais de qualité. Ce produit est composé de nutriments, tels que l’azote, le phosphore et le potassium, qui sont nécessaires à la croissance de la fleur, à ses couleurs qui restent vives et au sol qui draine et absorbe correctement l’eau.

Il existe des engrais pour tous les types de plantes, ainsi que d’autres spécifiques à chaque fleur, bien que nous puissions également choisir de créer les nôtres. Nous n’aurons besoin que de matières organiques (pelures de légumes), faites-les bouillir puis placez-les au fond. Il est préférable que l’engrais couvre au moins 6 cm de profondeur dans le sol, pour favoriser la décomposition.

Il convient de noter que l’engrais ne doit pas être ajouté sans avoir préalablement bien humidifié le sol (sans inondation) et sans avoir préalablement enlevé les branches sèches ou les mauvaises herbes qui se trouvent autour. De plus, le sol ne doit pas être trop argileux, sablonneux ou rocheux, sinon le sol ne pourra pas protéger les racines ni bien transporter l’eau.

Différentes fleurs nécessiteront probablement une profondeur de plantation différente en fonction de leur hauteur, il est donc important de connaître les besoins des différents types de graines de fleurs.

3. Bien répartir les graines

Lors du semis des graines, il est important de les répartir uniformément dans toute la zone désignée. Sinon, les fleurs se heurteront lors de la croissance et risquent fort de se faner prématurément ou de s’affaiblir. Les fleurs, ainsi que toute plante, nécessitent suffisamment d’espace pour que leurs racines poussent et reçoivent suffisamment de nutriments sans affecter les autres.

Une fois qu’ils sont bien répartis, il est temps de recouvrir d’une légère couche de terre et d’eau à nouveau. Il est important de les garder bien hydratés à ce stade précoce pour favoriser la germination des graines. Il est donc conseillé d’utiliser un arrosoir ou un pistolet pulvérisateur qui libère une eau très fine.

De plus, il est conseillé de planter quelques fleurs de la même espèce, au même endroit, pour leur apporter à toutes le même soin. Et si nous voulons des fleurs d’espèces différentes, nous devons désigner une zone pour chaque type de fleur. Ainsi, l’emplacement et la préparation du sol seront axés sur chaque besoin.

En fonction des mètres carrés dont nous disposons, il est également possible d’en profiter pour mélanger des fleurs de différentes couleurs et les regrouper par leur période de floraison, ainsi nous aurons notre jardin vivant tout au long de l’année.

Conseils supplémentaires pour l’entretien général des fleurs

Compte tenu des conseils précédents, la germination des graines se fera en peu de temps. Cependant, le travail ne s’arrête pas là, il est essentiel de continuer avec quelques soins de base afin que tous nos spécimens soient frais et ouverts au moment prévu.

l’eau directement au sol

Bien qu’un peu d’eau les rafraîchisse, lors de l’arrosage, il faut éviter que le jet ne tombe directement sur les pétales ou les feuilles. Cela pourrait les faire tomber ou s’affaiblir. Il est préférable d’aller directement au sol, afin qu’il absorbe mieux l’humidité et l’amène directement à la fleur.

De plus, l’arrosage doit être prioritaire au stade de la floraison et pendant les saisons les plus chaudes, donc pour s’assurer qu’il est constant, nous pouvons utiliser un système d’irrigation automatique.

Protéger les fleurs du vent

Le vent peut être dangereux pour les fleurs s’il est trop fort. D’une part, il casse les branches, les tiges et les tissus, tandis que d’autre part, il interrompt les échanges de chaleur et de gaz entre l’extérieur et l’intérieur de la fleur, ce qui ralentit son développement et l’assèche. De plus, il diminue la pollinisation car l’activité des abeilles diminue.

Pour éviter que les intempéries ne gâchent notre jardin, lors des semis il faut privilégier les endroits proches des clôtures, installer une clôture en bois ou répandre les graines parmi les buissons, ainsi la hauteur coupera les rafales de vent.

Choisissez un engrais pauvre en azote

Si ce que nous voulons, c’est que notre jardin soit plein de fleurs, mais pas trop, nous devons choisir un engrais à faible teneur en azote. Pour une stimulation rapide, il existe l’alternative d’appliquer un engrais liquide, car celui-ci s’imprègne immédiatement dans la fleur, étant idéal à utiliser une fois par an. Comme pour le reste de la saison, il est préférable d’utiliser une version granulée, car l’absorption sera plus lente et durera plusieurs jours.

Maintenant que nous savons comment faire germer des graines de fleurs, il est temps de pimenter notre jardin avec des fleurs de formes et de couleurs différentes. N’oubliez pas que la profondeur à planter et la quantité d’eau dépendront de chaque fleur, vous devez donc bien vous renseigner avant de le faire.

Laissez-nous votre commentaire

Laisser un commentaire